retour

Ainsi, le Shorinji Kempo est composé de deux pratiques ascétiques (« GYO ») complémentaires :


* EKKIN – GYO :

 

La pratique technique, l’entraînement au hokai qui se fait toujours en respectant le principe d’entraide mutuelle et de respect de son partenaire (Kumite Shutaï).

* CHINKON – GYO :

 

La pratique méditative qui est articulée autour de la pratique de la méditation assise zen.
La méditation est indissociable de l’entraînement martial et en constitue le complément naturel.
Il s’agit d’un contrôle respiratoire (CHOSOKU) et postural facilitant le calme mental, la prise de conscience du HARA, le développement de l’énergie.
Cette pratique engendre une bonne posture, une respiration calme et détendue et favorise la maitrise de son esprit.


Chinkon-gyo est une occasion de se recentrer sur soi.

10_11_07_sainte_luce_2.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com